Traversée de la Chine

 

Bonne année 2017

 

Paul relie à vélo Chiang Mai et Paris pour aller à la rencontre des communautés catholiques. Il nous adresse ce petit mot aujourd'hui où il est actuellement en Chine. Il fait (très) froid, mais son cœur brûle de l'effort parcouru et de la joie de la rencontre !


Bonjour à tous,

je suis à la frontière Sino-Kazakh, après une semaine à pédaler par des températures assez froides. -15, -20 et même -25°C un matin ! 


Clairement pas la partie de la route où je me suis le plus amusé, d'autant plus que c'est un endroit assez désertique. Néanmoins cela s'est bien passé avec des nuits sous la tente où j'ai bien dormi. Le moment difficile étant le matin lorsqu'il faut décamper... Avec ces températures c'est long et laborieux si vous voulez conserver vos doigts.
 

Heureux d'avoir roulé dans ces conditions, c'était un petit défi que j'ai relevé avec joie. La frontière étant fermée jusqu'à demain pour cause de vacances et nouvel an chinois, je prends mon mal en patience, bien que n'ayant pas grand chose à faire. 

Petit souci mécanique sur la roue arrière qui se désaxe, le disque de frein vient frotter sur l'étrier lorsque je serre la roue. Du coup j'ai démonté le frein, et espère pouvoir trouver un réparateur à Almaty. J'ai passé déjà plusieurs heures pour essayer de remettre tout d'aplomb mais rien n'y fait, le décalage persiste.

Prochaine étape : Almaty ! Il y a une communauté catholique et espère bien aller à leur rencontre. 

Je suis désormais sur la route de la Soie, les populations changent ainsi que les paysages.

                         Communaute Chinoise

Continuez à suivre Paul et son projet « A cross in the world » sur notre page Facebook Caridad !